Lot-et-Garonne : reprise des recherches après la disparition inquiétante d'une fillette

  • A
  • A
Lot-et-Garonne : reprise des recherches après la disparition inquiétante d'une fillette
Image d'illustration.@ AFP
Partagez sur :

Lundi matin,  la gendarmerie, aidée d'une brigade nautique, a repris ses recherches pour retrouver une petite fille de 3 ans qui a échappé à la vigilance de sa grand-mère dimanche.

Des recherches intensives ont repris lundi matin et un appel à témoins pour "disparition inquiétante" a été lancé pour retrouver une fillette de trois ans qui a échappé dimanche à la surveillance de sa grand-mère au lac de Lougratte dans le Lot-et-Garonne, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Une photo diffusée. Les recherches, interrompues dans la nuit de dimanche à lundi, ont repris "tôt dans la matinée" avec le renfort de plongeurs de la brigade nautique d'Arcachon. Et "une photo de la fillette disparue a été diffusée à la presse dans le cadre d'un appel à témoins pour disparition inquiétante", une procédure qui déclenche automatiquement une enquête, a précisé la gendarmerie.

Une plage bondée. La fillette, dont la mère vit à Agen et le père à Narbonne, avait été confiée pour la journée à sa grand-mère. Elle a échappé à la surveillance de cette dernière sur une plage aménagée au bord du lac de Lougratte, située à une quarantaine de kilomètres au nord d'Agen. "Dimanche, cette plage payante était très fréquentée puisque 800 billets d'entrée ont été vendus", a-t-on précisé à la gendarmerie.
La fillette était sous la surveillance de sa grand-mère quand elle s'est rendue aux sanitaires. "À ce moment-là, elle était à portée de vue de sa grand-mère, mais au bout de quelques minutes elle a disparu de son champ visuel", selon la gendarmerie. La grand-mère a recherché en vain sa petite-fille dans et aux abords des sanitaires, avant d'alerter les gendarmes vers 15h, a-t-on précisé de même source.