Loi Travail : nouveaux blocages aux portes de la zone industrielle du Havre

  • A
  • A
Loi Travail : nouveaux blocages aux portes de la zone industrielle du Havre
@ AFP
Partagez sur :

Au Havre, la mobilisation contre la loi Travail reste particulièrement forte.

La zone industrielle du Havre était bloquée mardi matin par des centaines de militants CGT opposés à la loi Travail entravant la circulation des véhicules, a-t-on appris de source syndicale.

De grosses entreprises implantées. "Nous sommes environ un millier à bloquer quatre points d'accès importants autour de la zone industrielle", a affirmé Reynald Kubecki, secrétaire de l'Union locale CGT havraise. "Le motif est toujours le même : le retrait de la loi Travail. Il faut que le gouvernement entende", a-t-il ajouté. La zone industrielle du Havre, dans le prolongement de la zone portuaire, comprend de très grosses entreprises comme la plateforme Total (raffinerie et pétrochimie) ou l'usine Renault de Sandouville. "Beaucoup de salariés des entreprises de la zone participent au mouvement et il y a aussi des dockers", a précisé Reynald Kubecki.

Le Havre, au premier rang de la contestation. Depuis le début du conflit contre la loi Travail, les "blocages de l'économie" au Havre sont particulièrement nombreux. Parmi les grèves ayant un fort impact national, on dénombre notamment celle à la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher, la première de France, complètement à l'arrêt, et celle des terminaux pétroliers du Havre de la Compagnie industrielle et Maritime (CIM) qui approvisionne en carburant plusieurs raffineries et les aéroports parisiens.