Loi travail : la police évacue un amphi de l'université de Caen

  • A
  • A
Loi travail : la police évacue un amphi de l'université de Caen
Université de Caen, photo d'illustration prise le 14 septembre 2015 pour la rentrée universitaire. @ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Dix personnes se trouvaient dans l'amphi cadenassé lorsque les forces de l'ordre ont cassé une porte vitrée pour y entrer. 

Les forces de l'ordre ont délogé "sans incident" mercredi matin des opposants à la loi travail d'un amphithéâtre de l'université de Caen occupé depuis plus d'un mois, selon la police.

Un étudiant placé en garde à vue. Un étudiant a été placé en garde à vue pour dégradations, a indiqué la police qui précise qu'il était en possession d'un stylo-graveur alors que de nombreux tags étaient visibles sur les murs de l'amphithéâtre Tocqueville. Dix personnes se trouvaient dans l'amphi cadenassé lorsque les forces de l'ordre ont cassé une porte vitrée pour y entrer. Elles ont aussi évacué une autre salle de l'université où se trouvaient huit personnes mais qui n'étaient pas barricadées, selon la police. 

L'Unef était opposée à l'occupation de cet amphi parce qu'il est utilisé habituellement pour les examens et prônait l'occupation d'un local moins gênant pour organiser le mouvement.