Loi Travail : blocage au Havre, les CRS interviennent

  • A
  • A
Loi Travail : blocage au Havre, les CRS interviennent
Les manifestants avaient constitué leurs points de blocage avec des pneus qu'ils faisaient brûler et du matériel de récupération. @ AFP
Partagez sur :

L'action a concerné quatre points d'accès importants de la zone industrielle du Havre. 

La zone industrielle du Havre a été bloquée mardi par des centaines de militants CGT jusqu'à l'intervention en fin d'après-midi des CRS. L'action, qui a concerné quatre points d'accès importants de la zone industrielle, avait commencé vers 5h du matin et devait se terminer vers 17h, selon les consignes des unions locales CGT du secteur. 

Pas de heurts. Les manifestants avaient constitué leurs points de blocage avec des pneus qu'ils faisaient brûler et du matériel de récupération. Mais, dès 16h30, quelque 250 CRS et gendarmes mobiles sont intervenus, selon la préfecture. Il n'y a pas eu de heurts. Certains militants CGT venant d'entreprises de la zone industrielle souhaitaient rester toute la nuit, contrairement aux directives des unions locales CGT, mais ils en ont été dissuadés par les forces de l'ordre qui n'ont utilisé leurs trois canons à eau que pour éteindre les pneus enflammés.

Les dockers ont participé aux blocages. La zone industrielle du Havre, dans le prolongement de la zone portuaire, comprend de très grosses entreprises comme la plateforme Total (raffinerie et pétrochimie) ou l'usine Renault de Sandouville. Outre les militants CGT des entreprises et des unions locales, des dockers ont participé aux blocages. Une nouvelle action est prévue mercredi, mais aucune précision n'a été donnée de source syndicale.