L'ex-patron de la lutte antidrogue François Thierry visé par une procédure disciplinaire

  • A
  • A
L'ex-patron de la lutte antidrogue François Thierry visé par une procédure disciplinaire
La justice reproche à François Thierry d'avoir favorisé l'entrée de la drogue en France pour influer sur la lutte antidrogue.@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

L'ancien chef des "stups" est en passe de perdre son habilitation d'officier de police judiciaire, après avoir été mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants. 

L'ex-patron de la lutte antidrogue François Thierry, mis en examen la semaine dernière pour complicité de trafic de stupéfiants, est visé par une procédure disciplinaire où il risque de perdre son habilitation d'officier de police judiciaire, a appris l'AFP mercredi de source judiciaire. Comme l'a révélé Le Monde, la procureure générale auprès de la cour d'appel de Paris, Catherine Champrenault, a engagé "une procédure disciplinaire de retrait d'habilitation d'officier de police judiciaire" à l'encontre de l'ex-n°1 de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis).

Accusé de complicité de trafic de stupéfiants. "L'ensemble des éléments, portés au fil du temps à sa connaissance depuis le début de l'affaire, ont fini par la convaincre d'engager cette procédure", dont a été informé le commissaire mercredi, a expliqué une source judiciaire à l'AFP. François Thierry a été mis en examen le 24 août pour complicité de trafic de stupéfiants en bande organisée par les juges d'instruction qui enquêtent sur la découverte de 7 tonnes de cannabis dans des camionnettes stationnées dans le 16e arrondissement de Paris, le 17 octobre 2015. Le commissaire, qui a été muté depuis à la sous-direction antiterroriste (Sdat), était ressorti libre de son audition, sans être placé sous contrôle judiciaire, alors que le parquet avait demandé une interdiction d'exercer des fonctions en lien avec la police judiciaire.