Les pubs géantes sur les monuments en travaux, c'est fini

  • A
  • A
Les pubs géantes sur les monuments en travaux, c'est fini
@ AFP/JEAN-PIERRE MULLER
Partagez sur :

L'Assemblée nationale a voté la fin des bâches publicitaires portées par les échafaudages sur les immeubles classés.

C'était l'un des quelque 1.400 amendements déposés autour du projet de loi sur la biodiversité, examiné en ce moment par les députés. L'Assemblée nationale a voté jeudi la fin des bâches publicitaires portées par les échafaudages sur les immeubles classés.

Contre l'avis de la rapporteure et du gouvernement, les députés ont adopté cet amendement écologiste qui abroge un article du Code du patrimoine. Le texte prévoyait que l'autorité administrative chargée des monuments historiques pouvait autoriser l'installation de bâches d'échafaudage comportant un espace dédié à l'affichage. L'article disposait aussi que les recettes perçues par le propriétaire du monument pour cet affichage étaient affectées au financement des travaux.

La députée Laurence Abeille a dit sa volonté de voir interdites ces "bâches publicitaires géantes qui fleurissent sur les échafaudages". La rapporteure Geneviève Gaillard (PS) lui a rétorqué que ces bâches étaient temporaires et lui a demandé, en vain, de ne pas "vouloir avancer au pas de charge".

>> LIRE AUSSI - Biodiversité : que pourrait changer la loi ?