Les Irlandais pourraient bientôt payer un prix minimum pour l'alcool

  • A
  • A
Les Irlandais pourraient bientôt payer un prix minimum pour l'alcool
@ MIGUEL RIOPA / AFP
Partagez sur :

L'Irlande veut imposer un prix minimum sur l'alcool afin de réduire la consommation de ses habitants.

Pour lutter contre le "binge drinking" (biture express), l'Irlande veut introduire prochainement un prix minimum pour l'alcool, avec pour objectif de réduire le niveau de consommation dans le pays qui est l'un des plus élevés de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), a annoncé mercredi le gouvernement.

10,6 litres d'alcool par Irlandais. La proposition vise à changer ce que le ministre de la Santé Leo Varadkar qualifie "d'attitude néfaste de l'Irlande vis-à-vis de l'alcool".

La consommation d'alcool en Irlande était en moyenne de 10,6 litres par habitant en 2013, contre 11,1 litres pour la France, selon l'OCDE.

8 euros la bouteille de vin. Selon ce projet, une cannette de bière de 500 ml serait vendue environ deux euros au moins, et la bouteille de vin la moins chère coûterait huit euros.

"Les preuves quant aux habitudes de consommation d'alcool en Irlande sont accablantes. Quatre buveurs sur dix participent à des beuveries massives", a regretté le ministre Leo Varadkar. "Ce projet de loi traite pour la première fois l'alcool comme une question de santé publique en touchant au prix, à l'accès, au marketing, à la publicité et à l'étiquetage", a-t-il ajouté.

Le texte ne devrait cependant pas être voté avant les élections générales de l'année prochaine. L'objectif serait de réduire la consommation moyenne annuelle d'alcool en Irlande à 9,1 litres par personne d'ici à 2020.