Les hôteliers vont louer leurs places de parking inoccupées

  • A
  • A
Les hôteliers vont louer leurs places de parking inoccupées
Les hôteliers sont signé un partenariat avec Zen Park.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Les hôteliers ont signé un accord avec la start-up Zen Park pour commercialiser leurs places de parking vides.

INFO EUROPE 1

Vous pourrez bientôt vous garer sur le parking d'un hôtel où vous ne résidez pas. Alors que depuis quelques mois, de nombreuses applications smartphone fleurissaient pour rentabiliser des places de parking, les hôteliers ont décidé d'en profiter. Pour faire rentrer de l'argent dans les caisses et rentabiliser leurs propres parkings, ils viennent de signer un partenariat avec la start-up Zen Park spécialisée dans les places de parking. Objectif : capter une part de ce marché en pleine expansion.

21.000 places libres en France. Les parking des hôtels sont loin d'être occupés à 100%. Selon les calculs, 21.000 places sont libres dans les parkings d'hôtels en France. A l'inverse, un automobiliste sur trois est à la recherche d'une place de stationnement. Pour les hôteliers, ce partenariat est donc l'occasion rêvée d'arrondir leur fin de mois. Selon l'union des métiers de l'hôtellerie il serait ainsi possible aux hôtels de gagner 120 euros par place et par mois. "Nos places ne sont pas toutes utilisées. Dans le cas de mon hôtel, j'ai 48 places, et quand je suis complet, si 40 sont occupés c'est un maximum. Il vaut mieux travailler avec cette application que de laisser la place vide", explique Laurent Duc qui tient un hôtel à Lyon.

Les supermarchés et les administrations bientôt concernés ? Les hôteliers ne sont d'ailleurs pas les seuls à vouloir rentabiliser leurs places de parking. Les supermarchés et les administrations qui sont fermées le week-end y réfléchissent également. Souvent ces solutions alternatives sont intéressantes car ces places coûtent en moyenne 25% moins cher que le prix d'un horodateur classique.