Les Français ont commandé plus de trois millions de vignettes anti-pollution

  • A
  • A
Les Français ont commandé plus de trois millions de vignettes anti-pollution
"Ça a marché", s'est félicitée la ministre de l'Environnement Ségolène Royal sur France 2
Partagez sur :

En raison des épisodes de pollution, les Français ont commandé plus de trois millions de vignettes Crit'Air. Un succès, selon Ségolène Royal. 

La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a "remercié" vendredi les Français qui ont commandé "plus de 3 millions de vignettes anti-pollution", destinées à lutter contre la concentration de particules fines, saluant un "geste citoyen". Les vignettes Crit'Air, qui se commandent sur internet, présentent un dégradé de couleurs correspondant au 5 niveaux de pollution (du vert au marron). Les véhicules les plus anciens n'ont pas droit à un macaron.

"Ça a marché". Face à un nouveau pic de pollution cette semaine, Paris a pour la première fois interdit de circulation, de lundi à mercredi, les véhicules les plus polluants via les vignettes colorées Crit'Air. Une mesure également appliquée à Grenoble depuis mardi et encore reconduite vendredi. "Ça a marché", a affirmé Ségolène Royal sur France 2, soulignant que "lorsqu'on élimine 10% des voitures polluantes, on diminue de 40% la pollution".

Prime de 200 euros pour un vélo électrique. La ministre de l'Environnement a par ailleurs indiqué qu'elle signerait la semaine prochaine un décret créant une prime de 200 euros pour l'achat d'un vélo à assistance électrique. "Ceux qui n'ont pas de vélo électrique bénéficient de la prime transport-vélo pour aller au travail jusqu'à 200 euros par an", a-t-elle rappelé. Pour les salariés qui utilisent leur propre vélo, une indemnité kilométrique - soumise à une décision de l'employeur - a en effet été instaurée l'an dernier. Elle s'élève à 25 centimes par km, et les 200 euros maximum perçus par le salarié sont exonérés d'impôt et de cotisations sociales.