Au travail, les Français n'aiment pas partager leur bureau

  • A
  • A
Au travail, les Français n'aiment pas partager leur bureau
@ MAXPPP
Partagez sur :

55% des Français travaillent dans un bureau partagé. Un cadre de travail pesant pour la plupart des intéressés.

Partager son bureau est devenu la norme en France : ainsi, seuls 33% des salariés disposent d'un espace individuel, selon l'étude européenne menée par l'institut CSA pour Actinéo, observatoire de la qualité de vie au bureau, rendue publique mardi. Une situation qui est une grande source d'insatisfaction pour les Français.



Avoir un bureau à soi n'est plus la règle. Selon l'enquête, seulement 33% des Français travaillant dans un bureau disposent d'un local individuel. Le bureau partagé est une réalité pour 55% des salariés travaillant dans un bureau, et certains d'entre eux n'ont tout simplement pas de bureau attitré.

A LIRE AUSSI >> Le travail en horaires décalés accélère le vieillissement

L'open space ? Pas si répandu. En matière d'open space, définis comme des bureaux de plus de quatre personnes, les Anglais sont les champions d'Europe avec 41% de salariés concernés. En France, seules 17% des personnes travaillant dans un bureau sont concernées.

Les Français préfèrent les bureaux individuels. Si, à l'échelle européenne, la satisfaction chute lorsque les salariés travaillent en open space, ce sont clairement les Français qui y voient le plus d'inconvénients : alors qu'en bureau individuel, 88% se disent satisfaits, ils ne sont plus que 67% en open space.  Dans ce type de bureau partagé, les Français sont aussi peu nombreux (27%) à dire pouvoir s'isoler.

 L'étude a été menée du 24 juin au 1er juillet auprès d'un échantillon représentatif de 2.500 salariés travaillant dans un bureau dans 5 pays d'Europe: Allemagne, Suède, Espagne, Pays-Bas et Royaume-Uni. Pour la France, les résultats datent de 2013.