Les crues importantes amenées à se répéter de plus en plus souvent ?

  • A
  • A
Les crues importantes amenées à se répéter de plus en plus souvent ?
@ AFP PHOTO / FRENCH AIR FORCE / ARMEE DE L'AIR
Partagez sur :

Les pluies augmentent de 5% tous les dix ans depuis les années 60, affirment des universitaires d'Oxford. 

Les inondations observées ces dernières semaines en Seine-et–Marne et en région parisienne pourraient se répéter si l'on en croit des universitaires d'Oxford, qui ont observé que les pluies augmentent de 5 % tous les dix ans, et cela depuis les années 60. Selon ces chercheurs, le risque de revivre des inondations aussi importantes est aujourd'hui de 80% sur le bassin de la Seine et de 90 % pour la Loire dans les années qui viennent. Les spécialistes réfléchissent donc déjà à des solutions pour faire face à ces épisodes extrêmes. Dans les quatre bassins de rétention autour de Paris, il faudrait stocker moins d'eau pendant l'hiver affirment des experts, et les remplir plus tard et plus lentement pour pouvoir absorber l'eau d'inondations qui auraient lieu au mois de juin par exemple.

Une urbanisation inadaptée. L'urbanisation près des fleuves serait également à revoir, explique Célia Gautier du Réseau Action Climat : "En Île-de-France, il y a encore trop de bétonnages, des projets sont notamment dans les tuyaux pour construire des centres commerciaux et des grandes zones où les sols ne pourront plus absorber les pluies", explique la spécialiste. "Dans un contexte de changement climatique, ce type de projet n'est plus possible", prévient Célia Gautier du Réseau Action Climat. 

Jachères. D'autres experts proposent d'avantages d'hectares de terre, de champs laissés en jachère aux abords de la Seine, de la Loire, qui doivent servir uniquement à absorber l'eau.