Les cheveux : ces trois questions qui nous démangent

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, Franck Provost et Delphine Courteille ont répondu aux trois questions que l'on se pose le plus sur les cheveux.

Frisés, raides ou ondulés, les cheveux restent une obsession pour beaucoup. Parfois, en prendre soin devient même un calvaire. Dans Il n'y en a pas deux comme elle, les coiffeurs Franck Provost et Delphine Courteille ont répondu aux trois questions que l'on se pose le plus sur les cheveux. 

Le shampoing, à quelle fréquence ? "Ce n'est pas incompatible de se laver les cheveux tous les jours si on prend le shampoing adapté", indique Franck Provost. Delphine Courteille va dans le même sens. "Aujourd'hui, on peut se laver les cheveux tous les jours en fonction de son mode de vie et de sa nature de cheveux", avance la coiffeuse. Prendre le shampoing adapté reste la règle primordiale.

Les teintures de cheveux, à quel rythme ? "Tous les mois", affirme Delphine Courteille. Selon Franck Provost, l'explication est simple et esthétique. "En moyenne, les cheveux poussent d'un centimètre par mois. Donc si on a un centimètre de racines, ça commence à ne pas être joli", décrit le coiffeur.

Pourquoi les hommes perdent-ils plus leurs cheveux que les femmes ? La calvitie est très majoritairement héréditaire et la raison est hormonale. La testostérone (hormone mâle) produite en quantité trop importante se transforme en dihydrotestostérone (DHT). C'est cette dernière qui déséquilibre la croissance du cheveu. Pour retarder les chutes, "il y a des produits comme le minoxidil, une lotion", explique Franck Provost. Autre solution plus coûteuse : les implants.