Les bracelets de festivals, nids à bactéries ?

  • A
  • A
Les bracelets de festivals, nids à bactéries ?
@ CAPTURE TWITTER
Partagez sur :

Selon une étude britannique, ils contiendraient vingt fois plus de bactéries que les vêtements.

C'est l'été, la saison de tous les festivals. Et à quoi reconnait-on un festivalier sinon à son bracelet ? Certains les gardent même au poignet en souvenir bien après la fin des festivités. Une mauvaise idée : une étude britannique vient révèle que ces bracelets fourmillent de bactéries.

Un concentré de bactéries. L'étude menée fin juin par une chercheuse en microbiologie de l’université de Surrey en Grande-Bretagne a porté sur l'analyse de bracelets portés lors du festival Reading 2013. Il en est ressorti que les bracelets, pourtant en tissu, comportaient 20 fois plus de bactéries que la plupart des vêtements que nous portons quotidiennement.

Un risque d'intoxication alimentaire. Un "nombre étonnamment élevé" de staphylocoques et de bactéries microcoques ont été retrouvés sur les bracelets. Or, les staphylocoques peuvent causer des furoncles, infecter des coupures ou des écorchures. S'ils sont ingurgités, ils peuvent aussi provoquer une intoxication alimentaire aiguë. Exceptionnellement, ils peuvent aussi causer une septicémie.

Que faire ? Le conseil de la chercheuse est simple : mieux vaut enlever "le plus rapidement possible" ces bracelets pour éviter la propagation des bactéries.