Avocat des proches des victimes : le silence de Salah Abdeslam est "déplaisant et lamentable"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'avocat des proches des victimes se dit agacé par le silence de Salah Abdeslam pour sa première audition devant les juges antiterroristes vendredi.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

"Cela révèle que c'est quelqu'un qui a un profond mépris pour la nature humaine, pour la dignité de la personne humaine." Me Olivier Morice ne cache pas sa déception après la première audition de Salah Abdeslam, vendredi, par les juges d'instruction. Il est le seul encore vivant parmi les hommes que la justice soupçonne d'avoir mené les attentats dans Paris le 13 novembre dernier. Salah Abdeslam a gardé le silence, sans expliquer pourquoi. "Il a fait savoir qu'il s'exprimerait plus tard", a précisé son avocat Me Berton.

Mépris pour les familles des victimes. "Il continue cette stratégie de manipulation, d'instrumentalisation médiatique qui consiste à laisser croire aux familles des victimes qu'il allait s'exprimer, qu'il allait fournir des explications", s'emporte Me Olivier Morice sur Europe 1. "Tout cela n'était qu'une stratégie de défense et on voit aujourd'hui la véritable personnalité de Salah Abdeslam", conclut l'avocat.

"Lamentable". "Très franchement, je trouve cela extrêmement déplaisant et lamentable, compte tenu de la nature des crimes qui lui sont reprochés."