Le quartier de la Défense bouclé pour simuler une attaque terroriste

  • A
  • A
Le quartier de la Défense bouclé pour simuler une attaque terroriste
Ce quartier d'affaires, le plus grand d'Europe, a déjà figuré dans un projet d'attentat de l'organisation État islamique. Image d'illustration.@ THOMAS COEX / AFP
Partagez sur :

Des centaines de figurants ainsi que des forces de l'ordre ont simulé, dans la nuit de lundi à mardi, un attentat dans ce quartier d'affaires. 

Le plus grand quartier d'affaires d'Europe n'a pas fermé l’œil dans la nuit de lundi à mardi. La Défense, dans les Hauts-de-Seine, a en effet été bouclée pour que les autorités puissent y simuler une attaque terroriste, rapporte mardi BFMTV. En novembre dernier, le chef opérationnel présumé des attentats de Paris et de Saint-Denis, Abdelhamid Abaaoud, avait projeté un attentat dans cette zone

Des centaines de figurants. De 23 heures lundi soir à 5 heures mardi matin, le site avec son centre commercial, ses tours composées de bureaux d'affaires et ses logements sont devenus inaccessibles. Les stations de métro et de RER, elles, étaient fermées. À la place des personnes qui habituellement peuplent le quartier à ces heures nocturnes, des centaines de figurants étaient présents pour jouer le rôle des civils mais aussi des terroristes.

Des échanges de tirs fictifs. Au total, ce sont 600 pompiers, secouristes mais aussi agents de la RATP qui étaient sur place pour participer à cette simulation géante. Des policiers étaient aussi présents massivement sur les lieux. "Échange de tirs fictifs, détonation : aucun danger pour les riverains", a communiqué la préfecture des Hauts-de-Seine afin de rassurer la population locale.



Une fausse attaque chimique en 2011. La dernière simulation de ce type à la Défense remontait à 2011 lorsqu'une attaque chimique avait été imaginée.