Le pic de pollution hivernal à Paris est le plus intense depuis 10 ans

  • A
  • A
Le pic de pollution hivernal à Paris est le plus intense depuis 10 ans
Ce pic de pollution est notamment dû à une recrudescence d'émissions de particules.@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Le pic de pollution hivernale en Ile-de-France est le plus long et le plus intense depuis au moins dix ans, selon Airparif.

Paris et sa région subissent depuis une semaine le pic de pollution hivernal le plus intense et le plus long depuis au moins 10 ans, a indiqué Airparif, l'organisme de surveillance de la qualité de l'air.

Pourquoi ce pic de pollution ? Ce pic est dû à une recrudescence d'émissions de particules, liées surtout au chauffage au bois et au trafic, conjuguée à la prolongation de conditions météo favorables à leur maintien près du sol, explique l'organisme de surveillance de la qualité de l'air sur la région parisienne. Les taux sont d'autant plus forts que les prévisions sont toujours défavorables : il n'y a quasiment pas de vent et les particules polluantes restent concentrées dans l'atmosphère. "Une quasi absence de vent empêche de disperser les polluants horizontalement", explique Charles Kimmerlin, d'Airparif. "Et l'installation d'un couvercle d'air chaud au dessus de l'Île-de-France empêche de disperser les polluants d'altitude".

Un nouveau pic atteint jeudi. Airparif prévoit encore pour jeudi un "possible dépassement du seuil d'alerte" pour la pollution aux particules (concentration supérieure à 80 microgrammes/m³). Jeudi 1er décembre a été la journée record pour la pollution, avec des concentrations maximales de 146 microgrammes/m³.

jour

Le nord de l'Ile-de-France est tout particulièrement concerné par le pic de pollution mercredi.

Pour tenter de contenir le phénomène polluant, Paris et sa proche banlieue ont mis en place depuis mardi la circulation alternée. D'autres villes françaises et européennes sont concernées par ce pic de pollution, comme Lyon ou Berlin.