Le pape François n'entend pas démissionner comme Benoît XVI

  • A
  • A
Le pape François n'entend pas démissionner comme Benoît XVI
@ AFP
Partagez sur :

Dans diverses conférences et interviews ces dernières années, François avait laissé penser qu'il pourrait démissionner, à l'exemple de son prédécesseur.

Le pape François a écarté dimanche soir la possibilité de démissionner, assurant sa volonté d'"aller de l'avant" dans sa lourde tâche à la tête d'une Eglise d'1,2 milliard de catholiques, a fait savoir lundi le Vatican.

"C'est la grâce que j'ai reçue". Le pontife argentin, âgé de 79 ans, répondait à des participants au sixième congrès mondial du réseau éducatif Scholas Occurrentes. En fin de journée dimanche, devant un parterre d'acteurs renommés, dont les Américains George Clooney et Richard Gere, et de jeunes "youtubeurs", François a assuré qu'il "n'avait pas pensé à démissionner" en raison de ses "responsabilités". "Je vous fais une confidence: je ne pensais pas être élu et cela a été pour moi une surprise. Mais, depuis ce moment, Dieu m'a donné une paix qui dure encore aujourd'hui. Et cela me pousse en avant, c'est la grâce que j'ai reçue", a-t-il dit en réponse à une question. "Par nature, je suis un peu inconscient et donc je vais de l'avant", a-t-il ajouté. 

Il lève le doute sur cette question. Dans diverses conférences de presse et interviews ces dernières années, François avait laissé penser qu'il pourrait démissionner, à l'exemple de son prédécesseur Benoît XVI qui, avait-il dit, avait institué la catégorie des "papes émérites". Les acteurs Salma Hayek, George Clooney et Richard Gere ont reçu la "Médaille de l'olivier" pour leur engagement en faveur de l'éducation. Soutenu depuis l'origine par le pape argentin, le réseau international d'éducation Scholas Occurrentes a en outre invité les jeunes du monde entier à poster des questions au pape sur le site "Ask pope Francis". Ce 6e congrès mondial a vu la participation au Vatican de quelque 400 représentants de la communication, de l'art, du sport et de la technologie, venus de 190 pays.