Le palais de justice de Bobigny incendié

  • A
  • A
Le palais de justice de Bobigny incendié
Partagez sur :

L'incendie, qui s'est déclaré jeudi matin et dans lequel des dossiers en cours d'instruction ont été détruits, serait d'origine criminelle.

Un incendie a éclaté jeudi matin dans le palais de justice de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Un juge a expliqué, de façon anonyme, qu’il y avait "beaucoup de dégâts". Des dossiers en cours dans l’aile consacrée à l’instruction ont été détruits, selon les tout premiers éléments de l'enquête.

Ce sinistre est d'origine criminelle. Selon une source proche de l’enquête, un individu se serait introduit, en cassant une fenêtre, dans un premier cabinet d'instruction et aurait mis le feu au greffe commun de deux cabinets.

Impossible de savoir officiellement dans l’immédiat si des dossiers sensibles ont été brûlés. Un inventaire est en cours. Mais, selon Christophe Vivet, le secrétaire national de l'Union syndicale des magistrats, plusieurs dossiers d'instruction de deux magistrats, travaillant notamment sur des affaires économiques et financières, ont été détruits. Le parquet a expliqué de son côté que les documents brûlés devaient être numérisés et n'étaient donc pas définitivement perdus.

Michèle Alliot-Marie, la garde des Sceaux, devait se rendre en début d'après-midi à Bobigny. L'Union syndicale des magistrats a rappelé jeudi qu'elle attirait depuis des années l'attention des ministres de la Justice "sur la question du manque de sécurité des juridictions". Le Service départemental de Police judiciaire de Seine-Saint-Denis a été chargé de l'enquête.