Le maire d'Issoudun refuse le recensement

  • A
  • A
Le maire d'Issoudun refuse le recensement
Le maire d'Issoudun (Indre) refuse que les recenseurs de l'Insee passent dans sa ville.@ Wikimedia commons/Benjism89
Partagez sur :

Contestant les nouvelles méthodes de calcul, André Laignel, maire d'Issoudun (Indre) refuse que l'Insee procède au recensement dans sa ville.

C'est peut être un détail pour vous mais pour lui, ça veut dire beaucoup. Et pour les finances publiques d'Issoudun. André Laignel, maire de cette ville de l'Indre, la 2e du département, refuse que les agents recenseurs ne passent dans sa ville.

Du recensement dépend les dotations financières que l'État attribue aux villes. Selon lui, la nouvelle méthode de l'Insee n'est pas bonne. "Depuis le début de ce mode de calcul, je dis que cette méthode n'est pas convaincante mais l'Insee ne veut rien entendre", rappelle-t-il dans des propos relayés par la Nouvelle République. En effet, depuis 2004, seuls 8% des ménages des villes de plus 10.000 habitants reçoivent la visite d'un agent recenseur chaque année, dans un dispositif qui s'apparente à un recensement tournant. Ce que l'édile estime être une potentielle cause d'erreurs.

Cette querelle a une importance puisque de la population d'une ville dépend les dotations financières que l'État lui octroie. Celles-ci étant globalement en légère diminution, André Laignel ne souhaite pas que s'y ajoute un calcul qui minorerait le nombre d'habitants d'Issoudun et qui ne favoriserait donc pas les comptes municipaux.