Le loup aux portes de Paris : "il ne faut pas s'en inquiéter"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Des indices attestent de la présence de loups près de la capitale. Mais "il n'y a rien à craindre pour la sécurité des personnes", assure un spécialiste.

Des loups sont entrés dans Paris. Ou presque. Deux associations spécialisées dans l'observation de ces animaux affirment qu'ils se trouvent aux portes de la capitale. Des indices en attestent : une tanière a été découverte à Montfort-l’Amaury, dans les Yvelines. Et très récemment, deux cadavres de chevreuil ont été retrouvés en forêt de Rambouillet.

"Tout le territoire peut être colonisé". "Ce n'est pas si étonnant que ça", assure Farid Benhammou, géographe, spécialiste de la cohabitation entre l’homme et les grands prédateurs d’Europe. "Tout le territoire national peut être potentiellement fréquenté par des loups, voire colonisé. Un loup peut faire 80 kilomètres en 24h. En Île-de-France, on trouve des grandes forêts comme Fontainebleau ou Rambouillet qui pourraient tout à fait héberger des loups", précise-t-il.

Pas d'inquiétude. Pour le spécialiste, il ne faut pas pour autant s'en inquiéter à moins d'être une brebis ou un mouton. "Les personnes n'ont rien à craindre pour leur sécurité", rassure Farid Benhammou. "Le loup n'est pas dangereux pour l'homme. Historiquement, il a pu l'être. Un loup reste un animal sauvage, qui potentiellement peut être dangereux, mais en France vous avez beaucoup plus de risques d'avoir un problème avec un sanglier ou un cerf qu'avec un loup qui reste un animal craintif".