Le béton envahit moins vite la surface de la France

  • A
  • A
Le béton envahit moins vite la surface de la France
@ AFP
Partagez sur :

Selon une étude, la "bétonisation", qui touche déjà 6% des sols Français, progresse toujours. Mais le rythme ralentit. 

Qui de l'agriculture, la forêt ou le béton recouvre le plus les sols français ? Les deux premiers, encore en grande majorité, selon une étude du ministère de l'Ecologie effectuée à partir d'images satellites et relayée par La Croix. Le béton, toutefois, continue sa progression. Même si elle semble moins rapide que par le passé.

>> Les principaux chiffres à retenir.

59%. "La France reste un pays agricole", résume le quotidien catholique. En effet, près de 60% de la surface métropolitaine, soit 33 millions d'hectares, est encore cultivée. Une évolution stable depuis les années 90. La surface cultivée monte même à plus de 80% pour les Pays de la Loire, la Normandie, et la Bretagne.

34%. Les "forêts" et les "milieux naturels" recouvrent encore 34% des terres. Et cela grimpe à 85% pour la Corse.

6%. Le béton, lui, recouvre 6% des sols Français. Mais sa propagation semble ralentir : alors qu'elle était de 1,3% par an entre 2000 et 2006, elle n'était plus que de 0,5% entre 2006 et 2012, selon l'étude, qui ne donne pas d'explication. Depuis les années 90, chaque avancée du béton se traduit par un recul des forêts et milieux naturels, les surfaces agricoles étant stables.

1%. Les zones humides ou recouvertes d’eau représentent, elles, 1% de la surface métropolitaine.