La ville de Nice va se porter partie civile après l'attaque du 14 juillet

  • A
  • A
La ville de Nice va se porter partie civile après l'attaque du 14 juillet
Image d'illustration.@ GIUSEPPE CACACE / AFP
Partagez sur :

La ville de Nice a annoncé lundi soir qu'elle aller se porter partie civile dans la procédure en cours après l'attentat commis à Nice jeudi dernier.

La ville de Nice a annoncé lundi son intention de se porter partie civile dans l'enquête sur l'attaque qui a fait 84 morts le 14 juillet sur la promenade des Anglais.

"La municipalité entend concourir à l'action publique". Communiqué commun. "Avec cette action, la municipalité entend concourir à l'action publique qui permettra d'établir la vérité sur cet odieux attentat" ont déclaré dans un communiqué commun Christian Estrosi, président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et de la Métropole de Nice, et le maire de la ville, Philippe Pradal.

Le soir du 14 juillet, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans, a foncé avec un camion sur la promenade des Anglais, à Nice, faisant 84 morts et plus de 300 blessés dans la foule qui venait d'assister à un feu d'artifice. 74 personnes étaient toujours hospitalisées lundi. Parmi elles, 28 étaient en réanimation, dont 19 au pronostic vital engagé, d'après le procureur de Paris.