La vaisselle jetable devra être au moins à moitié biosourcée en 2020

  • A
  • A
La vaisselle jetable devra être au moins à moitié biosourcée en 2020
En 2020, les gobelets et autres couverts en plastique devront être composés à au moins 50% de matières organiques.@ NOEL CELIS / AFP
Partagez sur :

En 2020, la vaisselle jetable devra être composée pour au moins la moitié de matériaux issus de matière organique.

Le plastique servant à fabriquer la vaisselle jetable devra être au moins à moitié biosourcé, c'est-à-dire issu de matière organique, selon un décret publié mercredi au Journal officiel. "La teneur biosourcée minimale des gobelets, verres et assiettes jetables de cuisine pour la table en matière plastique (...) est de 50% à partir du 1er janvier 2020 et de 60% à partir du 1er janvier 2025", détaille le décret. 

Compostable et en partie biosourcée. La loi sur la transition énergétique adoptée à l'été 2015 a interdit à partir de 2020 la vaisselle jetable qui ne serait pas compostable et en partie biosourcée. Dans la même logique, les sacs plastiques fins à usage unique ne sont plus distribués aux caisses des magasins depuis le 1er juillet dernier. Et dès le 1er janvier 2017, ceux servant à emballer les denrées alimentaires, notamment les fruits et les légumes, seront également supprimés. Seuls les sacs biosourcés (au moins 30% au 1er janvier, puis 40% en 2018 , 50% en 2020 et 60% en 2025) et compostables en compostage domestique pourront être utilisés pour ces usages.