La Rochère : la Manif pour tous "n’a pas bougé d’un iota"

  • A
  • A
La Rochère : la Manif pour tous "n’a pas bougé d’un iota"
@ MAXPPP
Partagez sur :

POINT DE VUE - Avant le défilé de la Manif pour tous dimanche, sa présidente Ludovine de la Rochère appelle encore à un retrait de la circulaire Taubira. 

A deux jours de la mobilisation contre la politique familiale et sociétale de l'exécutif, la présidente de la Manif pour tous, Ludovine de la Rochère réaffirme à Europe1.fr que "la mobilisation est intacte".

Manuel Valls a réaffirmé jeudi l'opposition de son gouvernement à la GPA. Plus besoin de manifester ?

Monsieur Valls a fait des déclarations qui attestent d’un certain nombre de progrès. Il entend ce que nous disons. Il a changé de position sur la gestation pour autrui (GPA). Mais nous ne voyons encore aucun acte concret. On demande que la circulaire Taubira soit retirée. Commençons par cela et on verra ensuite.

Vous avez critiqué les dernières mesures prises par le gouvernement sur la politique familiale (réformé du congé parental et diminution de la prime de naissance, ndlr). Est-ce qu’en multipliant les prises de position vous ne risquez pas de diluer votre message ?

Depuis le premier jour du mouvement la Manif pour tous, nous voulons absolument protéger la famille et l’intérêt supérieur de l’enfant. Nous n’avons pas changé d’un iota et nous restons sur ces sujets qui sont majeurs pour l’ensemble des citoyens français. Malheureusement, Monsieur Hollande tolère et accepte un certain nombre de projets et de textes qui posent problème pour la famille. Les sujets de discorde sont nombreux, nos revendications aussi. La réforme du congé parental, dernière mesure prise par le gouvernement Valls, va mettre un peu plus en difficulté le quotidien des familles françaises.

01.10-La-Manif-pour-tous-du-2-fevrier-2014.-1280

Marine Le Pen s’est dite favorable à l’abrogation de la loi Taubira cette semaine. Vous n’y êtes pas insensible ?

Nous nous adressons à tous les partis politiques sans exception parce que l’abrogation de la loi Taubira est un enjeu majeur. C’est un sujet qui est posé sur la table pour tous les candidats aux futures élections, quel que soit leur parti. La Manif pour tous ne sera pas récupérée politiquement. C’est un mouvement trans-partisan.

Est-ce que vous craigniez des débordements lors de la manifestation de dimanche ?

Avant chaque manifestation, Monsieur Valls fait peur avec des grandes déclarations. C’est tout simplement ridicule. Nous l’avons encore prouvé lors de la dernière grande manifestation parisienne (2 février 2014), tout se passe toujours très bien. Nous avons beaucoup de volontaires expérimentés qui encadrent les manifestants. Nous insistons d’ores et déjà pour que le rassemblement soit pacifique. 

>> LIRE AUSSI - Manif pour tous : des débordements redoutés dimanche