La rentrée des classes pourra-t-elle se faire en musique, comme le souhaite le gouvernement ?

  • A
  • A
La rentrée des classes pourra-t-elle se faire en musique, comme le souhaite le gouvernement ?
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

La rentrée 2017 pourrait s'effectuer en musique, selon le souhait du ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer. Mais la mesure n'est pas si simple à mettre en œuvre. 

Si tout se passe comme prévu, le 4 septembre prochain, les élèves ne feront pas que découvrir leur emploi du temps, le nom de leurs professeurs ou ceux de leurs copains de classe. Ils devraient, aussi, chanter à un moment de la journée. C'est le souhait du nouveau ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer. Une perspective plutôt bien accueillie par ces élèves de 6e interrogé par Europe 1. "Si je devais chanter le jour de la rentrée, je serais moins stressé. Avec de la musique, on sera plus posés", affirme l'un d'eux. "Ça met de bonne humeur, ça donne le sourire", renchérit un autre.

Une mesure pas toujours simple à mettre en pratique. Tout le défi sera d'organiser cette rentrée en musique. La solution la plus simple pour Sébastien Cousin, professeur dans un collège de Gennevilliers, serait de reproduire le spectacle de chorale de fin d'année. "Pour nous, c'est plus simple. La chorale est déjà mobilisée, elle a un répertoire, elle s'est déjà produit quatre fois cette année. Ce n'est qu'une histoire de convocation. Une petite répétition de deux heures et c'est parti", se réjouit-il.

Bien entendu, ce ne sera pas aussi facile partout. Si cette rentrée en musique n'est pas une obligation, plusieurs syndicats jugent la mesure inappropriée. Ils estiment qu'"à la rentrée, il y a d'autres chats à fouetter. Et une production musicale, ça ne s'improvise pas".