La préfecture annonce la fermeture d'une mosquée "rigoriste" à Torcy

  • A
  • A
La préfecture annonce la fermeture d'une mosquée "rigoriste" à Torcy
Selon le préfet, la mosquée présentait "une menace grave pour la sécurité" (Photo d'illustration).@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Le préfet de Seine-et-Marne a signé lundi un arrêté pour fermer une mosquée à Torcy, estimant qu'elle "légitime le djihad armé".

Le préfet de Seine-et-Marne a signé lundi l'arrêté de fermeture administrative d'une mosquée gérée par l'association Rahma, à Torcy. Elle constituerait "un lieu de référence influent de la mouvance salafiste, prônant un islam rigoriste". Selon la préfecture, cet établissement "représente, par les propos qui y sont tenus et par son influence, une menace grave pour la sécurité et l'ordre public". Le lieu de culte rassemblait jusqu'à 500 fidèles pour la prière du vendredi.

Lien avec une cellule terroriste ? "La mosquée était devenue un lieu où étaient prônés une idéologie radicale ainsi que des incitations au djihad. Certains prêches, ouvertement hostiles aux lois républicaines, incitaient à la haine envers les autres communautés religieuses, au premier rang desquelles les musulmans chiites et les juifs", a précisé le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl.

Selon l'arrêté de fermeture de la préfecture, les deux imams ont notamment "apporté leur soutien aux fidèles de la mosquée mis en cause dans la cellule terroriste dite de Cannes-Torcy", dont le procès doit s'ouvrir le 20 avril.

Des perquisitions ont été menées dans la matinée au domicile de l'imam et à la mosquée. "Ils m’ont dit qu’ils cherchaient des preuves. Je ne comprends pas, c’est injuste", a affirmé l'imam, cité par le journal La Marne. "Jamais je n’aurais pu imaginer ça. c’est un coup de massue. On n’a jamais fait ce dont ils nous accusent." L'homme, professeur de mathématiques au lycée Jean-Moulin de Torcy, dit vouloir lancer une action en justice pour "mettre au clair toutes ces accusations".