La piste criminelle est privilégiée pour l'incendie près de Marseille

  • A
  • A
La piste criminelle est privilégiée pour l'incendie près de Marseille
L'incendie aurait une origine criminelle@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Au vue des 390 hectares de végétation brûlées dans la nuit de lundi à mardi, la piste criminelle est évoquée.

La piste de l'incendie criminel est privilégiée pour le feu qui a parcouru lundi 390 hectares de végétation sur les hauteurs de Marseille, indiqué mardi un élu de la ville.

Des témoignages orientent vers la piste criminelle. "Nous avons des témoignages qui laissent à penser que le feu est d'origine criminelle ou pour le moins humaine", a dit à la presse le maire Les Républicains des 9 et 10e arrondissements de la ville, Lionel Royer-Perrault. "Des témoins ont vu des personnes partir sur une moto tout juste avant que le feu ne se déclare", a-t-il ajouté. 

Le travail de nettoyage se poursuit. Le feu qui s'est déclaré à proximité du parc national des Calanques a été maîtrisé dans la nuit de lundi à mardi après avoir parcouru 390 hectares de végétation. "Le travail se poursuit pour noyer toutes les lisières et éviter les reprises", a précisé un porte-parole des secours. Une équipe a été hélitreuillée sur la partie arrière du flanc gauche, une zone inaccessible où le feu demeure actif. 

Le front de l'incendie a été arrêté à une douzaine de kilomètres de la cité balnéaire de Cassis. Aucun blessé n'a été signalé et aucune habitation n'a brûlé. Le risque d'incendie avait été classé lundi en "danger exceptionnel" dans le département des Bouches-du-Rhône en raison de la combinaison du vent et de sécheresse exceptionnelle de la végétation, selon le Service départemental d'incendie et de secours.