La justice va être saisie après des promotions "agressives"

  • A
  • A
La justice va être saisie après des promotions "agressives"
Le ministre demande à ce que la justice soit saisie au sujet des récentes "promotions agressives".@ Patrick KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Lors de récentes "promotions agressives", la réglementation sur la revente à perte n'aurait pas été respectée, a indiqué le ministère de l'Economie.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) va saisir la justice après avoir constaté des infractions dans le cadre de promotions "agressives" pratiquées par la grande distribution, a déclaré vendredi le ministre français de l'Economie. Selon Bruno Le Maire, qui s'exprimait à l'issue d'une réunion à Bercy avec les distributeurs, une soixantaine de contrôles ont été récemment menés par la DGCCRF.

Des procès-verbaux transmis à la justice. "Le résultat de ces enquêtes montre que, dans le cadre de certaines promotions agressives, les règles, notamment sur la revente à perte, n'auraient pas été respectées", a-t-il dit. "J'ai donc demandé à la Direction générale de la consommation et de la répression des fraudes de faire des procès verbaux de ce non-respect des règles par certains distributeurs et de transmettre ces procès verbaux à la justice", a ajouté le ministre. Il n'a donné aucune précision sur les enseignes concernées. La chaîne de distribution Intermarché a vendu la semaine dernière des pots de Nutella avec un rabais de 70% qui a déclenché des scènes de pagaille dans plusieurs de ses magasins.