La France va croiser fiches S et permis de port d'armes

  • A
  • A
La France va croiser fiches S et permis de port d'armes
@ AFP
Partagez sur :

Des évolutions législatives sont envisagées pour permettre le croisement des fichiers.

Des évolutions législatives vont être apportées rapidement pour pouvoir croiser les fichiers de personnes fichées S et ceux des détenteurs de permis de port d'armes, a annoncé jeudi le président français Emmanuel Macron.

"Revoir l'intégralité des fichiers". "J'ai demandé ce matin en conseil de défense au ministre de l'Intérieur sous huit jours de proposer un plan d'action très précis", a dit le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse à Bruxelles, en marge du Conseil européen. Emmanuel Macron a parlé de "dysfonctionnement réel" au sujet de l'homme fiché S et détenteur d'un permis de port d'armes qui s'en est pris lundi à des gendarmes sur les Champs-Elysées. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a adressé mercredi soir des instructions aux préfets pour "revoir l'intégralité des fichiers de détenteurs d'armes pour pouvoir opérer ces croisements", a précisé le chef de l'Etat.

Le président français a annoncé qu'il souhaitait que "toutes les évolutions législatives qui seraient nécessaires au recoupement de tels fichiers et de telles informations puissent être apportées par voie d'amendements au projet de loi" de renforcement de la lutte antiterroriste, présenté jeudi en Conseil des ministres. Il a ajouté que cette lutte imposait "au niveau européen d'améliorer l'échange d'informations".