La Défense est aussi un quartier touristique

  • A
  • A
La Défense est aussi un quartier touristique
Partagez sur :

Le quartier d'affaires est une destination prisée des touristes. Notamment pour y faire du shopping. Mais pas pour y manger.

La Défense, ce ne sont pas que des tours, des individus pressés et des polémiques sur son organisme de direction. C'est aussi un site touristique prisé. Une enquête sur la fréquentation du parvis fait état de 8,4 millions de touristes par an. Dans le détail, le site accueille, chaque année, 6 millions de touristes d'agrément et 2,4 millions de touristes d'affaires, selon une étude MICA Research pour Hauts-de-Seine Tourisme.

Parmi les touristes d'agrément, la plupart viennent de Paris ou de la région parisienne. 17% viennent de province (28% des touristes d'affaires), et 17% viennent de l'étranger (5% des touristes d'affaires). Le shopping est la raison principale de la première visite des touristes d'agrément (51%). Visiter le site ou se promener n'arrive qu'en seconde position, à 20%. Ainsi, le centre commercial Les Quatre Temps arrive en première place des lieux fréquentés lors de la visite: 71% des touristes d'agrément et 9% des touristes d'affaires s'y sont rendus. Le parcours des statues a été visité par 10% des touristes, le toit de la Grande Arche par 7%, le parc par 5%, et le Musée de La Défense par 2%.

Et si 19% des touristes, toutes catégories confondues, ont déjeuné ou dîné sur le parvis, la restauration est le point principal d'insatisfaction des touristes: la note de 5,94/10 est donnée à la restauration classique, 5,64/10 pour la restauration rapide.

Le quartier de La Défense a été classé en zone touristique en janvier 2009. Outre l'ouverture des commerces le dimanche, et notamment du centre commercial Les Quatre Temps, qui compte plus de 200 commerces, ce classement s'inscrit dans un changement d'image du quartier, dont les aménageurs veulent renforcer l'aspect "lieu de vie". Créé en 1958, La Défense, où vivent 20.000 habitants, s'étend aujourd'hui sur 160 hectares et génère 150.000 emplois.