La chasse au frelon asiatique est lancée

  • A
  • A
La chasse au frelon asiatique est lancée
Partagez sur :

Un nid de ce prédateur d’abeilles a été repéré pour la première fois en Seine-Saint-Denis et devait être détruit mardi.

Il s’appelle "Vespa Velutina", ou frelon asiatique, et est arrivé en France, à Bordeaux, en 2005, vraisemblablement dans un lot de poteries chinoises. Mais après avoir colonisé le Sud-Ouest de la France, cet insecte ne cesse, depuis, de gagner du terrain. La semaine dernière, pour la première fois, un nid a été découvert en région parisienne, dans le jardin d'un particulier au Blanc-Mesnil. Un nid qui devait être détruit mardi.

vespa-velutina-frelon-asiatique_410

Car le frelon asiatique est une menace. Il "est un terrible prédateur pour les abeilles. Il peut en décimer quelque milliers en quelques jours", rappelle l'Union nationale de l'apiculture. "Je suis absolument inquiet pour mes abeilles. Aujourd’hui, le frelon se nourrit exclusivement d’abeilles. Il les prend en plein vol et il les découpe. Il a des mandibules qui sont des véritables cisailles et c’est comme ça qu’il coupe la tête. L’abeille n’a aucune chance", a confié Félix Gil, apiculteur dans le Val de Marne, sur Europe 1.

Au-delà des abeilles, les apiculteurs assurent que le frelon asiatique représente également un danger "pour les productions fruitières, la pollinisation et la population". Il a d’ailleurs été reconnu "espèce invasive" par l’Union européenne qui a décidé d’agir contre, pour préserver la biodiversité.

L'Union nationale de l'apiculture demande aux pouvoirs publics français de mettre en place une cellule de lutte contre le frelon asiatique. Si vous repérez un nid suspect, il faut également penser à donner l’alerte. Tout en restant à distance, 5 mètres, pour ne pas être piqué.