La CFDT "condamne" l'interdiction de manifester à Paris

  • A
  • A
La CFDT "condamne" l'interdiction de manifester à Paris
Laurent Berger, patron de la CFDT.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Malgré les désaccords, la CFDT veut défendre "le droit à manifester" des syndicats FO et CGT qui voulaient défiler à Paris jeudi. 

La CFDT a condamné mercredi l'interdiction prononcée par la préfecture de police de Paris à l'encontre des syndicats opposés au projet de loi Travail, tout en jugeant "indispensable de trouver les moyens pour assurer la sécurité des personnes et des biens".


Mise à jour à 13 heures mercredi : les syndicats ont finalement obtenu le droit de manifester jeudi sur un parcours décidé par le ministère de l'Intérieur. Suivez l'évolution de la situation sur notre essentiel en direct

"Le droit à manifester". "Si la CFDT ne partage pas sur le fond la position des organisations qui appellent à la mobilisation, elle défend leur droit à manifester pour l'exprimer", dit-elle dans un communiqué.

Rendez-vous avec Cazeneuve. Mercredi matin, la préfecture de police de Paris a interdit la manifestation contre la loi Travail, qui devait se tenir jeudi à 14 heures. L'intersyndicale qui voulait défiler de la place de la Bastille à la place de la Nation, avait refusé la proposition de la préfecture qui proposait un rassemblement statique. Philippe Martinez (CGT) et Jean-Claude Mailly seront reçus à 11 heures au ministère de l'Intérieur.