La blouse va-t-elle faire son retour dans un collège à Toulouse ?

  • A
  • A
La blouse va-t-elle faire son retour dans un collège à Toulouse ?
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

BLOUSE DE TRAVAIL - Les parents d’élèves du collège Pierre-de-Fermat seraient favorables au retour de l’uniforme. 

En juin dernier, la principale du collège Pierre-de-Fermat à Toulouse a demandé aux parents de se prononcer sur le port de la blouse pour leurs enfants. Près de neuf mois plus tard, le journal La Dépêche du Midi a réussi à se procurer les résultats de cette consultation. Et à une large majorité, les parents d’élèves seraient favorables au retour de l’uniforme. Le conseil d’administration de l’établissement du centre toulousain pourrait se pencher sur la question avant la fin de l’année scolaire.

Fermat-640

© Collège Pierre-de-Fermat à Toulouse

L’initiative vient des élèves. "Ce sont les élèves eux-mêmes, par l'intermédiaire du Comité d'Éducation à la Santé et à la Citoyenneté (CESC), qui existe dans tous les établissements, qui avaient émis cette proposition", explique Sylvie Combes, représentante (FCPE) des parents d'élèves au sein du collège dans les colonnes de La Dépêche du Midi. "Au sein de la population du collège, dont la mixité sociale s'est accentuée ces dernières années, certains enfants souffrent parce qu'ils ne peuvent pas s'habiller avec des vêtements de marque", poursuit-elle.

La principale ne veut plus parler. En juin dernier, la principale de l’établissement, Françoise Lombardo,  avait été immédiatement interrogée par de nombreux médias. A l’époque, elle assumait avoir envoyé un questionnaire sur la blouse aux parents d’élèves. Elle y voyait "un outil de mixité, comme moyen de gommer les différences sociales qui s'affichent par les vêtements". Contactée par Europe 1 mardi, celle-ci se refuse à tout commentaire.

Quelle démarche pour adopter la blouse ? Depuis mai 1968, aucun établissement toulousain n’a adopté la blouse pour ses élèves. Mais il y a encore du chemin pour que l’uniforme fasse son retour sur les bancs du collège. A l’issue de la réflexion du Comité d'Éducation à la Santé et à la Citoyenneté (CESC), en mai prochain, des propositions pourraient très bien être formulées et soumises au vote du conseil d’administration du collège.

>> LIRE AUSSI - La blouse est-elle un fiasco à Béziers ? 

>> LIRE AUSSI - Attentats et uniforme à l'école : quel est le rapport ?