L’emploi des handicapés progresse lentement

  • A
  • A
L’emploi des handicapés progresse lentement
Partagez sur :

Les entreprises étaient encore loin du quota légal de 6 % de salariés handicapés en 2007, avec un taux inférieur à 3 %.

Le taux de travailleurs handicapés était de 4,4% dans la Fonction publique et 2,8 % dans le secteur privé, en 2007, selon les chiffres rendus publiques jeudi par le ministère du Travail. Le nombre de bénéficiaires a augmenté de 12% entre 2006 et 2007 dans les entreprises. Des chiffres qui sont certes en progression mais qui ne permettent pas encore d’atteindre le quota légal de 6%.

"Un contexte conjoncturel favorable" explique cette progression selon la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES), qui a réalisé cette étude. "L’année 2006 a été la première année d'application de la loi de 2005 qui modifie le mode de calcul de l'obligation d'emploi. Suffisant pour que le ministre du Travail, Xavier Darcos, se "félicite de l’amélioration des chiffres sur l’emploi des personnes handicapés".

La part d'intérimaires chez les travailleurs handicapés embauchés en 2007 est beaucoup plus élevée que celle de l'ensemble des travailleurs handicapés : 35 % contre 4 %. Plus de la moitié des salariés handicapés (54 %) appartiennent à la catégorie des ouvriers, alors que cette dernière ne représente qu'un tiers dans l'ensemble des salariés.

Lorsqu'ils sont en CDI, les handicapés embauchés en 2007 sont plus souvent à temps partiel que l'ensemble des salariés embauchés la même année. 25% des hommes et 54% des femmes handicapés recrutés le sont à temps partiel contre respectivement 9% et 31% parmi les salariés en général.