Italie : après Naples, Palerme à son tour submergée par les ordures

  • A
  • A
Italie : après Naples, Palerme à son tour submergée par les ordures
Partagez sur :

Après la crise des déchets de Naples dont les images avaient fait le tour du monde, c'est au tour de Palerme, en Sicile, d'être submergée par les ordures en raison d'une grève partielle des éboueurs.

Des amas de sacs poubelles et d'immondices jusqu'à deux mètres de haut sur les trottoirs...Après Naples, la Sicile est à son tour touchée par une crise des déchets. Les ordures s'accumulent à Palerme où les quartiers résidentiels comme populaires de la ville sont concernés. Les pompiers ont fait état de quelque 200 feux de poubelles ces dernières heures dans les rues de la capitale sicilienne où la température dépasse les 25°C.

Depuis une semaine, les éboueurs n'effectuent que des ramassages partiels. Ils refusent d'effectuer des heures supplémentaires, craignant de ne plus être payés car leur société, l'Amia, connaît des difficultés financières. La commune voudrait y remédier en augmentant de 30% la taxe ordures ménagères.

A Naples, placée depuis 14 ans en "état d'urgence déchets", si le manque d'incinérateurs et de décharges ainsi que la quasi-inexistence du tri sélectif ont aggravé le problème des ordures dans la région, c'est surtout la mafia napolitaine qui a été pointée du doigt en raison de son infiltration dans le marché juteux du traitement des déchets.