Interdiction du short au travail : des conducteurs de bus protestent en jupe à Nantes

  • A
  • A
Interdiction du short au travail : des conducteurs de bus protestent en jupe à Nantes
Ces conducteurs de bus à Nantes veulent pouvoir travailler en short.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Six conducteurs de bus à Nantes sont venus travailler en jupe mardi, pour protester contre l'interdiction de leur direction de porter un bermuda au travail.

Ils demandent le droit au port du short. Des conducteurs de la SEMITAN, la Société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération nantaise, sont venus travailler en jupe mardi. Les six conducteurs, syndicalisés à la CFDT, entendent ainsi protester contre une décision de leur direction qui leur interdit de venir travailler en bermuda, rapporte France Bleu Loire Océan.

"50 degrés derrière le pare-brise". Les salariés réclament le droit de conduire leur bus en bermuda quand le mercure dépasse les 30 degrés, alors que les températures étaient caniculaires mardi dans une large partie de l'Hexagone. "En période caniculaire, nous atteignons des températures proches de 50 degrés derrière nos pare-brises. Et comme nous n'avons pas de climatisation dans nos bus, c'est insupportable", explique Gabriel Magner responsable CFDT à la SEMITAN.


"Une forme de discrimination". "Il y a là une forme de discrimination. Les conductrices peuvent mettre une jupe. Pas les hommes", commente-il encore. Leur direction est toujours opposée au port du short au travail, alors que les chauffeurs CFDT de la SEMITAN demandent cette revendication depuis 2013.