Inondations : l'État débloque une avance de 10 millions d'euros

  • A
  • A
Inondations : l'État débloque une avance de 10 millions d'euros
@ JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
Partagez sur :

François Hollande annonce le déblocage d'une avance de 10 millions d'euros d'ici à une semaine.

François Hollande a écrit mardi au président du conseil départemental des Alpes-Maritimes Éric Ciotti pour lui annoncer que le déblocage d'une avance de 10 millions d'euros d'ici à une semaine, a annoncé Eric Ciotti.

Des dégâts évalués à 170 millions d'euros. "Sur la base des premières évaluations des dégâts causés aux biens non assurables des collectivités, une avance d'un montant de 10 millions d'euros sera déléguée à la préfecture sous une semaine", a écrit le président de la République, a indiqué Eric Ciotti.  Éric Ciotti, qui évalue à 170 millions d'euros le montant des dégâts publics causés par les inondations du 3 octobre dernier dans les Alpes-Maritimes, a estimé toutefois que cette aide, "qui ne représente que 5% des interventions", reste insuffisante. 

Une mission interministérielle d'évaluation des dégâts. Dans son courrier, François Hollande a précisé pour sa part qu' "une mission interministérielle d'évaluation des dégâts a commencé hier ses travaux afin de déterminer précisément le concours que l'État apportera à la reconstruction des infrastructures détruites". Il notait également qu'en complément de celui-ci, "d'autres dispositifs de soutien à l'investissement pourront être mobilisés - crédits du Centre national pour le développement du sport, des agences de l'eau ou encore du volet territorial du contrat de plan État-région".

Enfin, le courrier présidentiel indique que "l'état de catastrophe naturelle, reconnu dès le 8 octobre pour 14 communes", le sera aussi "dès cette semaine pour 14 autres communes".