Inondations de juin : deux tiers des sinistrés ont reçu une indemnisation

  • A
  • A
Inondations de juin : deux tiers des sinistrés ont reçu une indemnisation
Juliette Méadel a annoncé que tous les sinistrés seraient indemnisés avant la fin de l'année@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

La secrétaire d'État aux victimes l'a assuré, "l'ensemble des sinistrés" seront indemnisés d'ici la fin de l'année.

Deux tiers (68%) des sinistrés des inondations qui ont touché la France au printemps ont été "totalement ou partiellement indemnisés", affirme vendredi la secrétaire d'État à l'Aide aux victimes, Juliette Méadel, dans un entretien au Parisien.

Une indemnisation avant la fin de l'année. Quatre mois après la montée des eaux, "320 millions d'euros ont déjà été versés par les compagnies d'assurance", comptabilise la secrétaire d'Etat, qui a "convenu avec les assureurs que l'ensemble des sinistrés auront reçu des avances sur indemnisation d'ici la fin de l'année".

Les crues et les inondations de fin mai et début juin ont provoqué des dégâts estimés à 1,2 milliard d'euros. Plusieurs centaines de communes avaient été placées en état de catastrophe naturelle en Ile-de-France, ainsi que dans le Centre et l'Est de la France. Au total, 1.358 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle.

Des inondations parmi les plus dévastatrices. Le fonds d'aide d'urgence mis en place par l'Etat a notamment permis en Seine-et-Marne de verser "700.000 euros à 2.000 adultes et 800 enfants. Une aide au redémarrage des entreprises a également été débloquée. Dans le Loiret, 400.000 euros ont été versés à plus d'une centaine d'entreprises en difficulté", égrène-t-elle, saluant le "rôle essentiel" des collectivités territoriales dans le versement de ces aides.

Ces inondations sont, "en termes de préjudice", parmi les plus "dévastatrices dans l'Hexagone depuis ces 30 dernières années", selon Juliette Méadel, qui réunira "avant la fin du mois" assureurs et élus afin de signer une convention "pour renforcer la coordination" et accélérer à l'avenir le versement des indemnisations.