Inondations dans l'Aude : "On a ouvert les volets et on a vu l'apocalypse"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Au moins deux personnes sont mortes dans le village inondé de Villegailhenc, dans l'Aude. Après une nuit cauchemardesque, les habitants sont sous le choc. Ils témoignent sur Europe 1.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

L'eau est en train de redescendre à Villegailhenc, le village le plus touché par les inondations dans l'Aude. Mais le bilan est terrible : deux personnes âgées sont mortes dans la nuit dans cette commune. Le principal pont a été balayé, des voitures ont été emportées par les eaux. Les habitants témoignent, encore abasourdis. 


Matinale spéciale en direct de Villegailhenc, mardi sur Europe 1

De 7h à 9h, Nikos Aliagas recueillera les témoignages des habitants, des secouristes et des élus, ainsi que les réactions des auditeurs depuis ce village de l'Aude, durement touché par les inondations.

"On l'entendait taper avec sa canne". Rosemarie habite en face de chez l'une des victimes, âgée de 95 ans et qui avait beaucoup de difficulté à marcher. "On l'entendait taper avec sa canne toute la nuit, mais on ne pouvait pas y aller. Il y avait de l'eau à mi-porte, on ne pouvait rien faire… On lui criait de monter au premier étage, mais elle n'a sûrement pas pu monter", témoigne-t-elle, encore sous le choc.

"La porte est partie en morceaux". Un peu plus loin, Nathalie, une autre habitante, raconte sa nuit, infernale et angoissante. "On a ouvert les volets et on a vu l'apocalypse", confie-t-elle au micro d'Europe 1. "On est descendu chercher un maximum de choses qu'on a mis à l'abri à l'étage. Et d'un coup, la porte est partie en morceaux. Toute l'eau s'est engouffrée, c'est monté d'un coup jusqu'au premier étage. Le lave-vaisselle a traversé la table de la cuisine, le frigo est couché devant la cheminée… Tout est dévasté !"


On vous donne des nouvelles des habitants de Pezens évacués en urgence dans l'Aude :

Lundi midi, plusieurs habitants sont encore bloqués au premier étage de leur habitation. La mairie du village tente de s'organiser pour chercher des logements pour tous pour la nuit prochaine.