Information judiciaire en France sur l’affaire Madoff

  • A
  • A
Information judiciaire en France sur l’affaire Madoff
Partagez sur :

Le parquet de Paris a ouvert vendredi une information judiciaire, notamment pour "escroquerie aggravée", à la suite de placements réalisés par le fonds luxembourgeois Luxalpha auprès du financier américain Bernard Madoff.

L’affaire Madoff n’épargne pas la France. Le parquet de Paris a ouvert vendredi une information judiciaire contre X pour "abus de confiance aggravé", "escroquerie aggravée", "recel en bande organisée" et "blanchiment en bande organisée" dans le cadre de l’affaire des malversations financières de Bernard Madoff. Un juge d'instruction va être désigné pour mener cette enquête.

Le parquet avait dans un premier temps ouvert une enquête préliminaire le 20 janvier à la suite de la plainte d'une Parisienne de 66 ans qui avait investi 540.000 euros dans le fonds Luxalpha de la banque suisse UBS au Luxembourg. Lors de la découverte de l'escroquerie en décembre, les économies de l'épargnante ont disparu.

Luxalpha est un fonds d'investissement basé au Luxembourg qui a placé les sommes d’épargnants européens dans les sociétés de Bernard Madoff. Le financier américain est sous le coup d'une procédure judiciaire aux Etats-Unis pour fraude aux investisseurs à hauteur de 50 milliards de dollars (environ 38 milliards d'euros).

Entre 3.000 et 5.000 personnes en France pourraient avoir perdu leurs économies, selon des estimations que l'AMF confiées à plusieurs avocats.

Aux Etats-Unis, l'énoncé de la sentence dans l'affaire Bernard Madoff a été reporté au 29 juin, tandis que le liquidateur judiciaire a annoncé avoir porté plainte pour tenter de récupérer plus de 10 milliards de dollars versés à des fonds d'investissements clients du financier déchu.