Incendies : près de 1.500 hectares détruits depuis le 14 juillet

  • A
  • A
Incendies : près de 1.500 hectares détruits depuis le 14 juillet
@ FRANCK PENNANT / AFP
Partagez sur :

La cause de ces incendies est souvent liée à la négligence, selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. 

Les incendies qui se sont déclarés dans le sud de la France depuis le 14 juillet ont détruit près de 1.500 hectares. Leur cause est "souvent liée à la négligence", a indiqué mercredi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Depuis vendredi dernier, "plus d'une trentaine de feux de forêt" se sont déclarés "en particulier au Boulou dans les Pyrénées-Orientales, à Saint-Cannat dans les Bouches-du-Rhône et à Castagniers dans les Alpes-Maritimes" ou en Corse.

"Ces feux ne sont pas encore totalement éteints, mais sont à l'heure qu'il est sous contrôle", affirme M. Collomb dans un communiqué, estimant que "près de 1.500 hectares ont été détruits depuis le début du week-end dernier". La totalité des avions de la sécurité civile a été engagée et "plusieurs milliers de sapeurs-pompiers" ont été mobilisés pour lutter contre les feux dans le sud du pays, a-t-il précisé.

La négligence souvent en cause. "La cause de ces incendies semble malheureusement souvent liée à la négligence, à des comportements inadaptés, plus particulièrement en cette période de l'été où les conditions climatiques sont difficiles", a mis en garde le ministre, en citant la sécheresse, le vent et des températures élevées.

Fin juin, un gigantesque incendie avait fait 64 morts et plus de 250 blessés à Pedrogao Grande au Portugal.