"Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons"

  • A
  • A
"Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons"
Partagez sur :

L’avocat de Dominique de Villepin a déclaré jeudi sur Europe 1, que "le Parquet n’avait pas d’arguments" contre son client.

Le duel entre le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin et l’ancien premier ministre, mercredi, a duré huit heures. A l’issue de l’audition dans le cadre du procès Clearstream, "aucun élément n’est venu conforter la culpabilité de Dominique de Villepin", a déclaré son avocat, Me Olivier Metzner, jeudi sur Europe 1.

Retrouvez l'interview en intégralité :













En plein prétoire mercredi, Me Olivier Metzner avait déclaré : "Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons". Des mots qu’il soutient au micro de Jean-Pierre Elkabbach : "Face à la vacuité de ses arguments, le Parquet a répété trois fois les mêmes questions à Dominique de Villepin", des questions "qui avaient déjà étaient posées par le président du Tribunal", soulignant "quand on est répétitif c’est qu’on n’a pas d’argument".

Mais Me Metzner est resté prudent : "En matière judiciaire, jamais rien n’est jamais gagné", affirmant avoir "d’autres armes, qui restent secrètes".

Interrogé sur la relation entre Jean-Louis Gergorin, soupçonné d'avoir transmis les faux listings, et Dominique de Villepin, Me Olivier Metzner affirme que "très souvent Villepin ne l’a pas reçu". Mais selon lui, "Gergorin s’impose partout et quand on lui refuse la porte, il entre par la fenêtre".

L’indépendance de la Justice, souvent remise en question de ce procès, semble sauvegardée pour Me Metzner : "J’ai l’impression que la Justice résiste", le tribunal et le président restent objectifs".