Hollande, Cazeneuve et Fekl au chevet du policier blessé

  • A
  • A
Hollande, Cazeneuve et Fekl au chevet du policier blessé
Au cours de cette fusillade, un policier a été tué, deux ont été blessés, dont l'un grièvement, tandis qu'une touriste a été plus "légèrement" touchée par balle.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Le policier, grièvement blessé dans l'attentat des Champs-Elysées vendredi, est soigné à l'hôpital européen Georges Pompidou.

François Hollande, Bernard Cazeneuve et le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl se sont rendus vendredi peu après 10h00 au chevet du policier grièvement blessé dans l'attentat des Champs-Elysées, à l'Hôpital européen Georges-Pompidou, a-t-on appris auprès de l'Elysée.



"Il s'agit de se rendre au chevet du policier blessé et de rencontrer les personnels soignants", a-t-on précisé de même source, alors que le chef de l'Etat avait réuni un peu plus tôt dans la matinée un Conseil de défense au palais présidentiel pour faire le point sur la situation, au lendemain de l'attentat, revendiqué par le groupe Etat islamique.

Au cours de cette fusillade, un policier a été tué, deux ont été blessés, dont l'un grièvement, tandis qu'une touriste a été plus "légèrement" touchée par balle, selon les autorités. L'assaillant a été abattu par la police.