Hérault : 500 hectares brûlés, 400 personnes évacuées, une maison détruite

  • A
  • A
Hérault : 500 hectares brûlés, 400 personnes évacuées, une maison détruite
La salle des fêtes de Villeveyrac a accueilli plus de 200 personnes évacuées.@ Pascal GUYOT / AFP
Partagez sur :

Parallèlement, un feu a ravagé une vingtaine d'hectares dans le département du Gard.

Quelque 500 hectares de pinède et de garrigue et une maison ont brûlé mercredi près de la commune de Saint-Pons-de-Mauchiens, dans l'Hérault, lors d'un incendie qui a nécessité l'évacuation de 400 personnes, a appris l'AFP auprès des pompiers. Vers 20h30, l'incendie, situé à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Montpellier et qui s'est déclaré vers 15 heures, était décrit comme "fixé".

Plus de 200 personnes accueillies dans une salle des fêtes. Quelque 400 personnes ont été évacuées préventivement du camping de Borepo à Villeveyrac et de certaines habitations situées notamment dans le secteur de l'Abbaye de Valmagne. Certaines des personnes évacuées ont été accueillies dans la salle des fêtes de Villeveyrac, commune dans laquelle une habitation a brûlé. Vers 20h45, des repas leur ont été servis et des lits ont été installés dans la salle des fêtes qui accueille plus de 200 personnes, a constaté un photographe de l'AFP à Villeveyrac.

Dans la soirée, quelque 300 pompiers étaient engagés pour lutter contre le sinistre et deux colonnes de renforts étaient attendues de l'extérieur du département tandis que sept Canadair, un Dash et deux avions du département, étaient mobilisés.

Un autre feu dans le Gard. Parallèlement, les sapeurs-pompiers du Gard interviennent depuis 14h30 pour un feu de végétation sur la commune de Beaucaire, dans une zone à proximité d'habitations. Une vingtaine d'hectares a été brûlée et un véhicule détruit, a indiqué à l'AFP le lieutenant-colonel Sébastien Paletti vers 20 heures. Une centaine de sapeurs-pompiers, une trentaine de véhicules et quatre Canadair sont engagés sur cet incendie. L'action des sapeurs-pompiers gardois a pour l'instant permis d'éviter que des habitations soient touchées et de limiter l'impact du sinistre sur la végétation. Vers 19h45, le trafic SNCF avait repris sur la ligne SNCF Nîmes-Tarascon, qui avait été coupée dans l'après-midi pour faciliter l'action des secours.