Hénin-Beaumont : le concert de Jean-Luc Lahaye fait polémique

  • A
  • A
Hénin-Beaumont : le concert de Jean-Luc Lahaye fait polémique
Jean-Luc Lahaye a été condamné deux fois dans le passé.@ FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Partagez sur :

L'opposition municipale a critiqué ce choix fait pour le concert de la prochaine fête nationale, en raison du passé judiciaire du chanteur.

La mairie de Hénin-Beaumont l'a invité pour son concert du 13 juillet. Pour la prochaine fête nationale, Jean-Luc Lahaye devrait donc monter sur scène dans cette commune dirigé par le maire Front National Steeve Briois. Mais la venue de cet artiste ne plaît pas à tout le monde. En cause ? Son passé judiciaire, rapporte France 3 Nord-Pas-de-Calais.

"Pas pour la double peine" mais... C'est l'opposition municipale qui a critiqué cette invitation. "En dépit de ces condamnations et de ces propos provocateurs, la municipalité d’Hénin-Beaumont a malgré tout pris la décision d’inviter Jean-Luc Lahaye. N’y avait-il pas des chanteurs ou des groupes régionaux moins onéreux et moins contestables à inviter pour la fête nationale ?", s'interroge David Noël, conseiller municipal PCF, qui dit cependant ne "pas être pour la double peine". 

Deux condamnations. Jean-Luc Lahaye, chanteur qui a rencontré le succès dans les années 1980, a en effet été condamné deux fois dans le passé. En 2007, il avait écopé de 10.000 euros d'amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de moins de 15 ans. Il avait été aussi condamné en 2015 à un an de prison avec sursis pour avoir demandé à une adolescente de 14 ans de se prêter à des jeux sexuels devant sa webcam. 

Années 80. Pour la fête nationale, les communes ont l'habitude de proposer à leurs administrés des concerts. Et dans le cas d'Hénin-Beaumont, la coloration de la programmation 2016 sera la même que celle de 2015 : les années 80. L'an dernier, ce sont Phil Barney et Desireless qui avaient été invités.