Handicapé tué à coups de marteau à Toulouse : 18 ans de réclusion en appel

  • A
  • A
Handicapé tué à coups de marteau à Toulouse : 18 ans de réclusion en appel
L'accusé comme la victime gravitaient "dans le monde de la drogue".@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Un homme de 22 ans a été condamné mercredi en appel à 18 ans de prison pour avoir tué un handicapé en 2013 à Toulouse, dans le cadre d'un trafic de drogue.

Un homme de 22 ans, toxicomane à l'époque des faits, a été condamné en appel à 18 ans de réclusion criminelle mercredi par la cour d'assises du Tarn-et-Garonne pour avoir tué à coups de marteau un handicapé à Toulouse en 2013. L'avocat général avait requis cette même peine, un verdict identique à celui de première instance. Cédric Esan était accusé d'avoir tué en juillet 2013 dans le quartier de la gare Matabiau à Toulouse un handicapé de 53 ans Jean-Pierre Henry, lié au trafic de drogue.

L'accusé comme la victime gravitaient "dans le monde de la drogue". "Il faut tenir compte de la cruauté des faits", des tirs et des "sept coups de marteau", avait insisté l'avocat général. Les deux avocats de la défense ont appuyé le fait que la victime, comme l'accusé, gravitait dans le monde de la drogue. Pour eux, "le vol pour régler une dette" avancé par le ministère public ne tient pas à l'étude du dossier et ils ne voient comme cause plausible que "l'agression homosexuelle de la victime sur l'accusé qui aurait pété les plombs".