Hadopi utilisait un logo illégal

  • A
  • A
Hadopi utilisait un logo illégal
Partagez sur :

Le logo de l'autorité chargée d’œuvrer au respect des droits d’auteur avait recours à une police de caractère sans en avoir les droits.

L’affaire peut prêter à sourire, mais elle n’est pas du meilleur effet pour l’Hadopi, inaugurée et installée par Frédéric Mitterrand le 8 janvier, malgré les difficultés qui ont jalonné sa création. Chargée de lutter contre le téléchargement illégal et d’œuvrer au respect des droits d’auteur, l’Hadopi (Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet) a été prise la main dans le sac pour avoir utilisé une police de caractère sans autorisation.

Tout démarre le 8 janvier lors de l'installation de l'Hadopi. Le logo est révélé au public.Tout va bien pour le ministère de la Culture jusqu’à ce qu’un designer reconnaisse la police de caractères Bienvenue, dont il est propriétaire. En 2000, Jean-François Porchez a conçu cette typographie en exclusivité pour France Télécom, or, une licence est obligatoire pour faire d’une police de caractère, un logo. LePoint.fr rappelle que la police Bienvenue avait par ailleurs été nominée pour le Trophée d'or de la typographie en 2001, difficile de passer inaperçu…

Durant tout le week-end, les internautes s’en donnent à cœur-joie et montrent du doigt la Haute Autorité chargée de faire respecter les droits d’auteur. Les sites readwriteweb et PCimpact ont même organisé un concours de détournement du fameux logo.

Si le ministère de la Culture n’a pas souhaité réagir directement, l'agence chargée de l'identité visuelle d’Hadopi, Plan créatif, a invoqué lundi une "erreur de manipulation" dans un communiqué. Elle a publié au passage un nouveau logo, très proche du précédent, mais sans danger pour le ministère. Selon le site TheInternet, les droits des deux typographies utilisées dans cette nouvelle version ont été payés… lundi matin.

Mais ce n'est peut-être pas tout à fait fini. Lundi après-midi, Jean-François Porchez déclarait au Post.fr qu'il allait rentrer en contact avec le ministère de la Culture, outre le logo la marque "Hadopi" déposée à l'INPI (l'institut national de la propriété intellectuelle) en novembre 2009 par le ministère est déposée en caractère Bienvenue.