A Guernesey, polémique autour d'un devoir scolaire sur l'islam

  • A
  • A
A Guernesey, polémique autour d'un devoir scolaire sur l'islam
@ ERIC FEFERBERG / AFP
1828 partages

En février, une enseignante a demandé à ses élèves de rédiger une lettre fictive à leurs parents annonçant leur conversion à l'islam.

Rédiger une lettre à ses parents pour annoncer sa conversion à l'islam. Voilà le devoir à la maison qu'une professeure de l'île de Guernesey a demandé en février à ses élèves, créant la polémique parmi les habitants, rapporte The Sun.

Un cours d'éducation religieuse. C'est à des élèves de 12-13 ans que l'enseignante du collège Les Beaucamps, dans l'ouest de l'île, a demandé de rédiger cette lettre dans le cadre du cours d'éducation religieuse. Dans les consignes publiées sur le site internet de l'école, il est précisé que la missive doit comprendre les sentiments de l'élève, comment le fait d'être devenu musulman avait changé sa vie et aussi l'espoir que les parents acceptent ce choix.

Une "fiction" précise l'enseignante. Amber Stables, la professeure, précise cependant que cette rédaction est un travail de création et de fiction. En majuscule, elle ajoute même s'adressant aux élèves directement qu'ils ne sont pas actuellement en train de se convertir à l'islam.

Une initiative critiquée. Les réactions sur le site de presse locale ont été globalement négatives, beaucoup jugeant l'initiative dangereuse dans un contexte où la radicalisation guette de plus en plus les jeunes. La polémique apparaît au moment où Guernesey a déclaré qu'elle n'accepterait pas de réfugiés syriens sur son sol. Le Premier ministre de l'île anglo-normande, Jonathan Le Tocq, a estimé qu'ils pourraient ne pas être la bienvenue pour une partie de la population locale, malgré la compassion qu'ils suscitent.