Guadeloupe : information judiciaire ouverte pour détournement de fonds publics au sein d'une communauté d'agglomération

  • A
  • A
Guadeloupe : information judiciaire ouverte pour détournement de fonds publics au sein d'une communauté d'agglomération
Direction interrégionale de police judiciaire a procédé à des perquisitions et plusieurs interpellations@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Des fonctionnaires territoriaux et des élus de la communauté d'agglomération Grand Sud Caraïbe ont été placés en garde à vue.

Une information judiciaire a été ouverte pour "détournement de fonds publics, association de malfaiteurs, escroquerie en bande organisée et blanchiment en bande organisée", au sein de la communauté d'agglomération, Grand Sud Caraïbe, a annoncé mercredi le parquet de Basse-Terre (Guadeloupe).

Plusieurs personnes en garde à vue. "La DIPJ (Direction interrégionale de police judiciaire) est intervenue, mercredi matin, dans le cadre d'une délégation du juge d'instruction de Basse-Terre", a indiqué" Samuel Finielz, procureur de la République de Basse-Terre. La police a procédé à "plusieurs interpellations de fonctionnaires territoriaux et d'élus de Grand Sud Caraïbe", a ajouté le procureur confirmant une information donnée par les médias locaux. Il a précisé que "plusieurs personnes se trouvent en garde à vue" et que "des perquisitions ont été réalisées".

Une enquête depuis 2016. Samuel Finielz a indiqué qu'une enquête avait été ouverte "début 2016", puis une information judiciaire "en mars 2016", concernant une période allant "de 2010 jusqu'au 7 février 2017". Sur son site internet mercredi matin, Radio caraïbes International annonçait que "les principaux visés [...] seraient le Directeur Général des Services et des adjoints", repartis "menottes aux poignets".