Grippe aviaire : les éleveurs de canards indemnisés à partir de mars, annonce Stéphane Le Foll

  • A
  • A
Grippe aviaire : les éleveurs de canards indemnisés à partir de mars, annonce Stéphane Le Foll
Chaque éleveur sera indemnisé en fonction du nombre d'animaux perdus.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Le ministre de l'Agriculture a déclaré jeudi que les éleveurs touchés par les abattages de canards seront indemnisés à partir du mois de mars.

Les éleveurs de canards du Sud-Ouest pénalisés par la grippe aviaire seront indemnisés à partir de mars, en fonction du nombre de canards perdus du fait de la maladie ou des abattages préventifs pour enrayer l'épidémie, a annoncé jeudi le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. "Les indemnisations commenceront en mars" et "elles porteront sur plusieurs dizaines de millions d'euros", a dit le ministre à la presse, à l'issue d'une réunion avec les représentants du secteur.

Entre 8 et 10 euros le canard. Les prix précis payés aux éleveurs sont encore en négociation entre l'interprofession et le ministère, mais ils seront sensiblement "équivalents" à l'indemnisation de 2016, soit entre 8 et 10 euros par canard, et un peu moins pour les canetons. Par ailleurs, des prêts relais sans taux d'intérêt seront accordés aux exploitants qui subissent des problèmes de trésorerie après avoir dû abattre leur cheptel, celui-ci étant la source de leur revenus, a indiqué le ministre. Les éleveurs, et l'ensemble de la filière du foie gras vont aussi signer dans les semaines à venir un accord-cadre avec l'Etat pour s'engager sur de nouvelles mesures de biosécurité, plus contraignantes, afin d'éviter la répétition de telles épidémies.